Gorges de l'ardèche un engagement grandeur nature
 
 
 
GORGES DE L'ARDECHE
SYNDICAT DE GESTION
Le village 07700 Saint-Remèze
 
 
 

Projet du site classé

Opération Grands Site (Citoyen du territoire des Gorges de l'Ardèche, vous êtes invités à nous faire part de votre regard, de vos commentaires depuis ce lien)

 

Le site classé du Pont d’Arc-Chauvet est le 2ème site classé  le plus fréquenté de Rhône- Alpes après le Mont Blanc. Il est également l’écrin naturel de la Grotte ornée du Pont d'Arc dite Grotte Chauvet inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis juin 2014.. Un nouveau projet de requalification du site s’inscrit désormais dans une Opération Grand Site , engagée depuis 2009.

Le Pont d’Arc, monument naturel, représente la porte majestueuse des Gorges de l’Ardèche.

Il enjambe la rivière Ardèche entre les communes de Vallon Pont d’Arc et de Labastide de Virac. Cette arche de 54 mètres de haut naturellement creusée par l’Ardèche, est une curiosité géologique unique en son genre et un signal visuel incontournable. On peut à ce jour admirer l’arche depuis les berges de sable, ou depuis la route touristique et son belvédère. Le Pont d'Arc est le seul cas en France d'arche de pierre surplombant une rivière encore en activité.  Le site de Pont d’Arc et de ses abords a été classé en 1982. Son périmètre s'est étendu pour couvrir la surface et les tréfonds de la Grotte Chauvet depuis le décret du 7 janvier 2013.

Un nouveau projet de requalification du site est engagé depuis 2 ans par les trois principaux partenaires impliqués localement et liés par convention : le Syndicat de Gestion des Gorges de l’Ardèche, la commune de Vallon Pont d’Arc et le Conseil Général de l’Ardèche.

Le SGGA a d’ores et déjà mis en œuvre des actions de préfiguration :  animations, projet de cahier de recommandations architecturales et paysagères, présence d'écogardes en saison estivale, observatoire photographique du paysage.

 

 

La requalification paysagère de la Combe d’Arc s’inscrit dans un double cadre :

  • L’inscription de la grotte ornée du Pont d'Arc au patrimoine mondial de l’UNESCO, sachant que le site classé du Pont d’Arc constitue la « zone tampon » du bien inscrit et que le plan de gestion adossé à cette inscription identifie la requalification de la Combe d’Arc comme un objectif majeur ;
  • Le projet de requalification en lui-même, désormais inscrit dans une procédure Opération Grand Site et qui relève donc de la politique nationale du même nom.

L’intention majeure du projet de requalification est de restaurer la lisibilité et la compréhension du méandre, pour retrouver le niveau de qualité paysagère qui a justifié le classement du site. Ceci passe par un traitement de fond des principaux éléments perturbateurs qui altèrent la lisibilité du site.

Plusieurs objectifs stratégiques ont été définis : réouvrir le paysage, maîtriser les impacts de la fréquentation, requalifier aussi les entrées de site, donner du sens à la visite.