Gorges de l'ardèche un engagement grandeur nature
 
 
 
GORGES DE L'ARDECHE
SYNDICAT DE GESTION
Le village 07700 Saint-Remèze
 
 
 

Des Gorges de l'Ardèche au sommet de la Dent de Rez, on trouve des plantes typiquement méditerranéennes, en limite nord de leur aire de répartition et des espèces montagnardes cantonnées en altitude. Cette magnifique diversité contribue grandement à l'attrait de cette région.


La garrigue

La garrigue se définit par plusieurs ingrédients : un climat méditerranéen, une roche calcaire et une déprise pastorale. Si on rajoute à tout cela une dynamique temporelle, on obtient un ensemble de milieux naturels regroupés sous ce même terme : pelouses sèches, landes, matorrals…Quoi qu’il en soit la diversité végétale de ces milieux reste exceptionnelle.


La chênaie

Après la garrigue la forêt : C’est l'aboutissement « normal » de l’évolution ! Mais forêt de chêne vert ou forêt de chêne blanc ? C’est bien la question qui occupe les botanistes et forestiers de la réserve, car si aujourd’hui le chêne vert est l’espèce dominante c’est que l’homme a favorisé sa présence de part ses activités sylvicoles passées. Aujourd'hui la forêt des Gorges de l'Ardèche évolue "naturellement".


Les bords de rivière

Le bord de l’eau n’est pas de tout repos… Et c’est particulièrement vrai au fond du canyon. Le régime cévenol de la rivière influence directement l’installation et la répartition des végétaux. La proximité avec la rivière (et donc avec les crues) ainsi que la nature des sédiments déposés tout au long du cours d’eau vont conditionner les associations végétales et leur positionnement tout au long des Gorges de l’Ardèche.

 


La paroi rocheuse

S’il est des milieux naturels qui méritent toute notre attention, ce sont bien ceux situées le long des parois verticales. On entend souvent qu’il n’existe plus en France de milieux naturels « intouchés par l’Homme ». Pourtant les falaises des Gorges de l’Ardèche présentent une végétation qui est au maximum de son potentiel d’évolution, en fonction des conditions de reliefs, de géologie et de climat, une évolution commencée il y a… plusieurs milliers d’années…! Un refuge très fragile pour toutes les espèces présentes.


Le Milieu Souterrain

Aucune végétation ne peut se développer sans lumière, les grottes en sont donc dépourvues. Quelques plantes caractéristiques des milieux frais sont visibles à l'entrée, mousses, fougères et végétation propre au milieu où se trouve l'entrée de la grotte.