Gorges de l'ardèche un engagement grandeur nature
 
 
 
GORGES DE L'ARDECHE
SYNDICAT DE GESTION
Le village 07700 Saint-Remèze
 
 
 

Le site Natura 2000 recouvre la Réserve Naturelle Nationale des Gorges de l'Ardèche, le Site classé du Pont d'Arc, les deux Arrêtés Préfectoraux de Protection Biotopes, les deux sites hors protection règlementaires : Rimouren et Ardèche Aval.

Carte de localisation sites

 

Une biodiversité exceptionnelle :

Paysage calcaire en milieu méditerranéen, le site Natura 2000 B'1 de la Basse Ardèche Urgonienne possède une grande diversité  de milieux et d'espèces. La géologie, l'altitude (de 46 m à 719 m), les reliefs karstiques, l'hydrologie et les activités humaines séculaires ont participé à la biodiversité de ce site.  De nombreux milieux naturels rares sont présents sur le site : pelouses calcaires karstiques, formations herbeuses sèches semi naturelles et faciès d’embuissonnement riches en orchidées, parcours substeppiques de graminées annuelles, forêts à de chêne vert, ruisseaux méditerranéens à débit intermittent, sources pétrifiantes avec formation de tufs, grottes … 19 habitats d'intérêt communautaire dont 4 prioritaires ont été répertoriés et cartographiés sur le secteur de la réserve naturelle nationale. La cartographie sur le reste du site est en cours et  permettra de compléter ces données.

Oiseaux : 2 couples d’aigles de Bonelli / vautour percnoptère, hibou grand duc, martin pêcheur. Environ 30 espèces présentes sur le site sont à préserver au titre de Natura 2000. 21 espèces de papillons diurnes dont la Laineuse du prunellier et le Damier de la Succise font partie des espèces de l'annexe II de la Directive Habitats à rechercher. Parmi les nombreux mammifères présents, la faune cavernicole est représentée par 23 espèces de chauves-souris  (10 de l’annexe II et IV de la directive Habitats). La loutre et le castor font partis des espèces emblématiques de la rivière Ardèche.

 

Les activités humaines : Les activités humaines sur le site sont très anciennes, il y a environ -8 000, - 9 000 ans vivaient dans les forêts des populations de  cueilleurs chasseurs. L'élevage et l'agriculture sont apparus il y a 6 000 ans et ont participé à la diminution des espaces boisés au profit des pelouses, landes, et cultures de céréales.

L'élevage a fortement diminué au profit de la culture de la vigne, anciennement pâturée. Actuellement les principales activités agricoles sont la production de vin, la culture de la lavande et du Lavandin. La truffe noire est également un produit à forte valeur ajoutée cultivé sur le secteur. L'exploitation forestière était très importante jusqu'au milieu du 20e siècle pour la production de charbon de bois. Actuellement cette production est faible bien que la production de bois de chauffage soit en accroissement depuis quelques années. Le tourisme est la principale ressource économique du secteur. La création en 1969 de la route touristique dans les gorges de l'Ardèche a participé au développement d'un tourisme important. La descente des gorges en canoë est une des activité principale. La randonnée, l'escalade, la spéléologie, la baignade font partie des activités très pratiquées. La particularité du paysage, la qualité du patrimoine naturel et les points d'attraits liés au patrimoine historique et préhistorique (grottes, géologie, musées…) sont autant d'atouts recherchés par les visiteurs.