La Vallée de l’Ibie s’étend sur une trentaine de kilomètres depuis la commune de Villeneuve de Berg jusqu’à Vallon Pont d’Arc où l’Ibie rejoint l’Ardèche en amont du Pont d’Arc. Sa rivière temporaire aux eaux turquoise, ses paysages variés et sa diversité biologique importante, font de la vallée de l’Ibie un site remarquable.  En 2011, les 5 communes que la rivière traverse – à savoir Vallon Pont d’Arc, Lagorce, Saint Maurice d’Ibie, Rochecolombe et Villeneuve de Berg - ont eu la volonté de préserver cet espace et se sont associés afin de mettre en place un projet de protection et de valorisation du site.


LA BIODIVERSITE DE LA VALLEE DE L’IBIE

En 2012, deux diagnostics de la vallée de l’Ibie ont été réalisés : un diagnostic socio-économique réalisé par le SGGA et un diagnostic écologique réalisé par la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO) et la Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature (FRAPNA).

LA BIODIVERSITE DE LA VALLEE DE L’IBIE

Plan de gestion pour la protection et la valorisation de la Vallée de l'Ibie

La vallée de l’Ibie constitue un site remarquable, appréciée pour son aspect sauvage et son patrimoine naturel relativement préservé. Elle est pourtant soumise à des enjeux forts (fréquentation croissante du tourisme, urbanisme…). Les élus des 5 communes de la vallée (Vallon Pont d’Arc, Lagorce, Saint Maurice d’Ibie, Rochecolombe et Villeneuve de Berg) ont souhaité valoriser et protéger le patrimoine naturel et culturel de la vallée en confiant au SGGA l’animation d’un projet global appelé «  Projet de protection et de valorisation de la vallée de l’Ibie ».

Plan de gestion pour la protection et la valorisation de la Vallée de l'Ibie

QUELQUES EXEMPLES D’ACTIONS SUR LA VALLEE DE L’IBIE

Mise en place du pâturage extensif par l’action de grands herbivores

L’objectif de cette action est de conserver et maintenir des paysages et des habitats naturels grâce au pastoralisme. Des parcelles de pelouses sèches présentant un grand intérêt écologique et un bon état de conservation  ont été localisées sur les communes de Saint Maurice d’Ibie et de Rochecolombe. Ainsi depuis 2018, 500 brebis de types Mérinos ont pu pâturer sur la commune de Rochecolombe au printemps. Le pâturage sur Saint Maurice d’Ibie débutera au printemps 2020 avec un cheptel de 130 brebis.

QUELQUES EXEMPLES D’ACTIONS SUR LA VALLEE DE L’IBIE

Les financeurs du projet

           

 

 

 

Communauté de communes des Gorges de l'Ardèche, communauté de communes Berg et Coiron, Villeneuve-de-Berg, Rochecolombe, Saint-Maurice d'Ibie, Lagorce et Vallon-Pont-d'Arc